Dénoncer ou ne pas dénoncer les agressions sexuelles

ONCEZ! Depuis quelques années, on entend fréquemment ce message destiné aux femmes ayant vécu une agression sexuelle. C’est logique, car seulement 10% des agressions sexuelles sont dénoncées à la police. Bien sûr, il va aussi de soi que dénoncer cet acte de violence ne peut être que bénéfique pour ces femmes en tant qu’individu et, par ricochet, pour notre société. Mais, en sommes-nous bien convaincus?

prévention Information Lecture conséquences

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site