Livres

Proposer un site

"Combattre son attirance sexuelle pour les enfants"
"Combattre son attirance sexuelle pour les enfants"
Ce livre , ainsi que le site www.edenadam.com , sont des moyens pour l'auteur , qui a vécu 4 années de viols durant sa petite enfance , de transformer un combat personnel , anonyme et secret contre son attirance sexuelle pour les petites filles en un combat qui peut permettre de poser publiquement les questions les plus importantes concernant le fait de protéger les enfants de l'horreur d'être violé . En effet , pour l'auteur , SEUL le fait de rendre publique son combat contre l'attirance sexuelle pour les enfants pourra aider un être humain à agir d'une manière positive et constructive tout en disposant d'une aide concréte et adaptée afin de ne jamais en arriver à violer un enfant .Les personnes qui ne sont pas attirées par les enfants sont encouragées à accepter de venir en aide à des êtres humains qui combattent leur attirance sexuelle pour les enfants et qui pourraient être leur voisin , leur camarade de classe , leur collégue de travail , leur ami ou un menbre de leur famille .
"La Mawuda du XXIe siècle, victime du mariage forcé"
"La Mawuda du XXIe siècle, victime du mariage forcé"
La Mawuda du XXIe siècle, victime du mariage forcé Salah-Eddine ABBASSI « Le mot Mawuda fait référence à l’époque préislamique où les petites filles étaient enterrées vivantes par les parents honteux d’avoir une fille au lieu d’un garçon, car la succession s’effectuait spécifiquement à travers les hommes. » Avec cette allusion à la mawuda, Salah-Eddine Abbassi nous rappelle que le mariage forcé est lui aussi une pratique ancestrale prenant ses racines dans la tradition et une interprétation erronée de la religion. Dans un contexte de respect des origines ethniques et des règles morales et traditionnelles du pays natal, certains parents immigrés appliquent une pression familiale sur leur fille et acceptent de perpétuer ce qui, comme le souligne l’auteur, « reste un viol prémédité et répété, la réalité méconnue des victimes de mariage forcé, murées dans la loi du silence et la non-reconnaissance de la société ». Ce phénomène continue de toucher aujourd’hui de très nombreuses jeunes femmes issues principalement de la culture maghrébine, et pose de nombreuses questions. Quelles sont les conséquences psychiques du mariage forcé sur une femme, sur le couple uni de force et sur les enfants nés d’une telle union ? Et sur la société en général ? Les parents ont-ils conscience de la gravité de leurs actes ? Mais aussi : quelles attitudes peut avoir la jeune fille face au mariage forcé ? Comment aider les professionnels de la santé et du social à faire face à de telles situations ?
"Les petites fleurs ne meurent jamais"
"Les petites fleurs ne meurent jamais"
Et là, je n étais plus dans mon corps. Ma tête s est détachée, et je suis partie sur le nuage en coeur d amour. Je ne savais pas où j étais. On aurait dit que j allais étouffer. Et, pendant ces horribles moments, j aurais voulu me tuer. J avais presque cinq ans. La princesse venait de mourir, sa vie d enfant venait de voler en éclats, elle a basculé dans l horreur. Ma princesse, c est un grand secret. Personne ne doit savoir. Tu es une grande fille maintenant... Et tu sais que papa t aime... Je ne saurais dire la fréquence de ces abus. Le temps pour moi s est arrêté. Le temps n existait plus. La princesse a perdu son innocence, brisée au seuil de sa vie par la perversité de celui auquel elle vouait une totale confiance, une affection sans borne. Ses éclats de rire se sont tus. Ses yeux espiègles et rieurs se sont remplis de larmes et d effroi. Personne ne doit savoir, princesse, personne, c est un vrai secret de grand. Elle était liée à ce père assassin. Souillée dans son corps, abîmée par les sévices. Femme à cinq ans, la princesse ne rêvait plus. Elle était devenue fragile, résignée, pleurnicheuse. Et puis, un jour, son père, son héros, la police l a emmené. Papa... mon papa... Son regard... Non, c est pas moi. J ai rien dit... Papa... Et puis, la princesse a quitté son palais. C était un autre printemps, j avais presque six ans. Ce livre est le témoignage d une femme victime d inceste, abusée par son père à l âge de 5 ans. Dans un style à la fois direct et spontané tout en restant sobre, elle raconte avec pudeur les années d horreur vécues dans sa jeune enfance, ainsi que le long processus de guérison qui fait d elle aujourd hui une femme épanouie. Ce livre est un témoignage d espoir pour celles et ceux qui, de près ou de loin, sont concernés par ce problème. Biographie de l'auteur Christiane Berville est mariée; elle est mère de deux garçons et a un petit-fils. Elle poursuit une formation dans le domaine de l aide aux personnes abusées sexuellement. Elle donne des conférences sur la maltraitance sexuelle et la prévention. Son passé et sa guérison lui servent aujourd hui à aider les personnes qui ont subi les mêmes souffrances.
Anorexie et boulimie : Journal intime d'une reconstruction
Anorexie et boulimie : Journal intime d'une reconstruction
Tour à tour anorexique ou boulimique, l'auteure a décidé d'entreprendre une thérapie. Elle expose son long processus de reconstruction. Grâce à une remise en question fondamentale de ses mécanismes mentaux, elle peut désormais dire que son corps est devenu son « partenaire ». Et en se reconstruisant, elle est non seulement moins inquiète quant à son apparence, mais elle a découvert en elle une nouvelle personne : une femme. · TABLE DES MATIÈRES I- De 12 à 25 ans : Une vie dominée par l'anorexie - II - La boulimie s'immisce dans ma vie - III - Une vie dominée par la boulimie - IV - Début d'une thérapie - V - Une vie enfin prise en main - VI - Transition - VII - Ma renaissance - VIII - Note à tous ceux qui s'intéressent aux TCA - IX - Libération - Note sur l'alimentation · L'AUTEURE Vittoria PAZALLE , assistante de direction agée de 37 ans, est mariée et mère de famille. Atteinte de Troubles du Comportement Alimentaire, (soit anorexie et boulimie) de 12 à 28 ans. Elle a suivi une thérapie pendant plus de 3 ans, puis à fait partie en tant que bénévole d'une association spécialisée. Cette expérience l'a décidée à raconter son parcours pour apporter un peu d'espoir. Par le biais de son témoignage, son message est adressé : - À l'attention des personnes touchés par ces maux afin de les aider à mieux comprendre la complexité de leur maladie, les déculpabilser, et leur donner l'exemple d'une guérison. - Des parents ou proches afin de leur expliquer les déchirements qu'endurent les anorexiques et boulimiques, leur faire part de elur rôle éventuel, et par là même, leur laisser entrevoir le soutien qu'ils peuvent apporter.
Après coups : Seule face à la violence conjugale
Après coups : Seule face à la violence conjugale
Présentation de l'éditeur Lorsque Véronique rencontre Sébastien, c'est le coup de foudre. Une histoire d'amour comme il y en a d'autres, pleine de tendresse et d'espoir dans l'avenir. Jusqu'au jour de la première gifle, suivie d'un coup de poing, d'un autre... Pendant trois ans, Véronique sera régulièrement battue par son compagnon, obligée de cacher son corps tuméfié, n'osant avouer à personne l'enfer de son quotidien. L'homme violent demande pardon, pleure, supplie, puis, infailliblement, recommence. Comment une femme, au XXIe siècle, peut-elle se soumettre à la violence ? Ce témoignage bouleversant révèle pourquoi la souffrance, la culpabilisation, la peur, la honte provoquent un engrenage... parfois mortel.
Battue
Battue
Présentation de l'éditeur " Avec [mon mari], je me sens collée comme une mouche sur un papier à glu et je subis les coups comme si je ne méritais que ça. " Quand Marguerite Binoix épouse Raphaël, elle attend de ce mariage tout le bonheur dont rêve chaque jeune fille. Mais rapidement, sa vie conjugale va tourner au cauchemar. Les brimades, d'abord occasionnelles, deviennent récurrentes, bientôt suivies par les insultes et les coups. Déstabilisée par l'alternance de violence et de caresses, terrifiée à l'idée de perdre ses filles, Marguerite, malgré elle, se soumet. Après avoir vécu l'enfer et frôlé la mort, elle accepte progressivement de se reconnaître victime et non coupable. Détruite psychologiquement, ce sera au prix d'un long combat qu'elle parviendra à se défaire de son bourreau, pour se reconstruire et réussir, enfin, à vivre. A travers ce livre poignant, Marguerite Binoix témoigne de la complexité de l'engrenage qui mène à la violence conjugale. Avec force, elle relate le processus de destruction que subissent, parfois irrémédiablement, beaucoup trop de femmes au sein de leur couple.
Berceaux maudits
Berceaux maudits
Ce livre autobiographique relate la jeunesse d'une enfant que le hasard de la naissance a menée au bout de l'horreur mais que la soif de vivre a tirée du néant. Ce témoignage bouleversant illustre la capacité de résilience d'une petite fille maltraitée par ses parents, placée dans un orphelinat et qui connaîtra l'horreur de l'inceste et de la pédophilie. Le réseau semble se mettre en place lorsque le père décède, mais ce décès fait éclater l'affaire. Le thème de la résilience est ici abordé par l'auteur, rétablie dans sa vie de femme, et qui nous parle en faisant appel à la confiance enfouie en chacun de nous. Malgré ses malheurs et par sa seule volonté ferme et bienveillante, l'auteur a tracé avec succès sa route vers la réussite familiale et professionnelle. Ce livre est dédié à tous les jeunes en difficulté. Il est un message d'espoir et de courage.
Brûlée vive
Brûlée vive
Brûlée vive parce qu’ « on » l’avait vue parler à un garçon ! Souad est née en Cisjordanie. Très tôt elle a appris que la vie des filles ne comptait pas. Sa mère a mis au monde un seul garçon, au milieu de plein de filles. Dès qu’une fille naissait, elle la tuait. « Avec une couverture en laine, elle l’étouffait. Je l’ai vu de mes propres yeux, murmure Souad. Cela se faisait devant tout le monde » Cette mère mariée à 14 ans avec un homme de 40, il ne parlait jamais. Soumise, elle travaillait sans cesse. Les filles travaillaient, dès leur plus jeune âge, sous l’autorité d’un père violent. Un soir, alors qu’elle a 17 ans, enfermée dans une pièce de la maison familiale, elle entend la voix de son père. Elle doit mourir, dit-il. Personne – ni sa mère, ni ses sœurs, ni son frère- ne bronche. L’honneur de la famille est souillée, martèle le père, un voisin affirme qu’il l’a vue parlez avec un garçon et la rumeur commence à se répandre. Selon la tradition, il faut la tuer au plus vite puis exhiber son cadavre : l’honneur sera lavé … Qu’est-ce que le crime d’honneur ? L’assassinat par les parents de leur fille soupçonnée de n’être plus vierge. 10 000 jeunes filles sont tuées chaque année dans le monde par leurs parents, pour venger l’honneur familial. Moyen-Orient, Pakistan, Brésil, Nigeria …la liste est longue des pays qui tolèrent cette coutume sociale, car la foi ne punit, pas les assassins du crime d’honneur. Souad est la seule survivante connue, victime directe de crime d’honneur, elle accepte aujourd’hui de témoigner pour que nous prenions conscience de l’horreur de ces crimes d’honneur impunis ; pour les filles victimes de cette atroce coutume. Au risque de sa vie… si sa famille apprend que Souad est en vie, il lui faudra absolument la tuer, maintenant. --Ce texte fait référence à l’édition Broché . Biographie de l'auteur Sous le pseudonyme de Souad se cache une femme, née en Cisjordanie, au destin exceptionnel. A dix-sept ans, tombée enceinte d'un homme, avec lequel elle n'était pas marié, elle est condamnée à mort par ses proches afin de sauver leur honneur. Brûlée vive par son beaufrère, elle réussit à s'enfuir et gagne l'Europe grâce à Jacqueline, fondatrice de Surgir. Aujourd'hui, mariée et mère de trois enfants, elle se bat au quotidien pour trouver sa place dans la société et avec son livre elle aide à dénoncer ces crimes dont de nombreuses femmes sont encore victimes. Avec la collaboration de Marie-Thérèse Cuny, elle nous livre pour la première fois son témoignage dans Brûlée vive.
Chut : Dans les silences de l'inceste
Chut : Dans les silences de l'inceste
Présentation de l'éditeur Chut !... Garder le secret. Surtout ne rien dire. Ne rien laisser transparaître. Même si ça me ronge de l'intérieur, même si ça fait mal, là, tout au fond de moi. La vie de Myriam Périne bascule à l'âge de huit ans, au divorce de ses parents. G., le nouveau compagnon de sa mère, s'avère être un pervers, maître dans l'art de la manipulation. Myriam tombe très vite sous sa coupe. Toujours là pour la réconforter dans ses tourments, il la coupe peu à peu de ses proches. Fascinée, à l'adolescence, elle accepte tout, même l'inacceptable. Au vu et au su de sa propre mère : G. l'a convaincue que cela faisait partie de la " thérapie " dont sa fille avait besoin. Ce témoignage saisissant est l'aboutissement de quinze années de souffrance. La douleur de l'auteur imprègne chaque page, les mots sonnent juste et révèlent l'ambiguïté d'une situation insupportable. En brisant le mur du silence, Myriam Périne veut donner aux victimes le courage de suivre son exemple. Parler, pour enfin se libérer. Biographie de l'auteur Myriam Périne est mariée et mère de deux enfants. Diplômée en lettres modernes, elle est aujourd'hui rédactrice territoriale et responsable d'un service Marchés Publics. Une émission de télévision, à laquelle elle a participé comme témoin en mai 2005, a été l'élément déclencheur qui lui a permis d'accéder au statut de victime d'inceste.
Crime sans traces : Chronique d'un inceste dénoncé
Crime sans traces : Chronique d'un inceste dénoncé
Une semaine avant la prescription, Marie Thérèse de Fontenelle porte plainte pour viol contre son père. Une semaine seulement… S’ouvrent alors devant elle les portes de la Justice et le chemin d’une réalité qu’elle est encore loin d’imaginer. Qui se cache derrière le masque de son agresseur? Combien de crimes a-t-il commis en utilisant sa fille tour à tour comme objet sexuel, appât et bouclier humain? Avec l’énergie du désespoir, son témoignage nous entraîne dans le combat qu’elle mène jour après jour, page après page pour faire éclater la terrible vérité. Le récit haletant, rythmé par ses battements de cœur, dévoile un pervers incestueux qui, tel un prédateur, manipule ses victimes et les confine au silence, pour mieux dissimuler ses crimes et échapper à la Justice. L’enquête démontera les mécanismes d’un piège effroyable où rebondissements, révélations inattendues et victimes se succèdent. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre. L'auteur vu par l'éditeur Marie Thérèse de Fontenelle est née à Cordoba en Argentine. A l’âge de 4 ans, elle quitte sa terre natale avec ses parents et sa sœur pour s’installer en France. Du plus loin qu’elle s’en souvienne, elle plongea dans l’écriture comme dans l’oubli: pour survivre… En est née cette intime compli --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
Dans l'enfer des tournantes
Dans l'enfer des tournantes
"Pour sortir de mon malheur, il m'a fallu des années d'effort et beaucoup de souffrance". À 29 ans, Samira Bellil reconsidère son passé et se raconte tout entière dans ce récit autobiographique fort et émouvant. Dans l'enfer des tournantes est, comme le dit Samira, "la triste histoire d'une minette de banlieue". À 13 ans, Samira a été violée et battue à plusieurs reprises dans une cité de la banlieue parisienne. Sous le joug d'un caïd local, elle a eu peur, des années durant, de témoigner. Peur des conséquences, peur de la répression, peur du qu'en-dira-t-on. Sans fausse pudeur et sans rien cacher de ce qu'elle a subi et qu'elle nomme "la loi des cités", Samira Bellil confesse le souvenir des violences qu'elle a subies et la perte progressive des repères que cela a entraîné dans son comportement. De la "fille fleur bleue" qu'elle était, elle a été vite considérée comme une "fille facile", puis une "fille à cave". Vite marginalisée, Samira raconte comment elle a été rejetée par sa famille et même par certaines de ses amies. Placée en centre, elle est devenue fugueuse et très vite a tourné autour de la petite délinquance, livrée à la rue et à ses tentations. Ce témoignage très cru et très brut dans sa forme résonne de vibrants accents sincères. Il dénonce vigoureusement la violence des milieux machistes chez certains jeunes garçons de banlieue. Il témoigne aussi et surtout de la rage de cette femme pour renaître au monde après tant d'humiliations et d'oubli de soi. "Grâce au livre, je pense avoir retrouvé une forme de dignité", affirme l'auteur. Cette confession, aussi douloureuse soit-elle, en valait donc la peine puisqu'elle nous livre au final une vraie leçon de courage. --Denis Gombert --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre. Présentation de l'éditeur Samira Bellil est une rescapée. Adolescente, elle a été victime de plusieurs viols collectifs que l'on nomme aujourd'hui des " tournantes ". Rongées par la culpabilité et le dégoût, détruite par l'ostracisme de sa famille et les rumeurs dans son quartier, elle se réfugie dans la drogue et l'alcool. Son témoignage coup de poing dévoile la violence sexuelle qui s'est instituée et banalisée dans des cités et des banlieues où tout se réduit à des rapports de forces et de domination. Dans un tel environnement, la torture que subissent les filles est non seulement physique mais également morale : réputation brisée, honte et humiliation sont leur lot quotidien. Ce livre, qui intervient au terme d'une longue thérapie, est pour elle le moyen de laisser une trace de son histoire et de venir en aide à ses " frangines ", victimes, comme elle, du pire des crimes. Pour briser la loi du silence.
Déshonorée
Déshonorée
Elle n'avait rien fait, son frère non plus. Le tribunal de son village de l'est du Pakistan l'a pourtant condamnée à être violée en réparation d'une prétendue faute de son frère. A 28 ans, Mukhtaran Bibi est violée par quatre hommes, humiliée. Pour se venger de son déshonneur, elle parle et se défend. Son appel est entendu par les médias, les hommes politiques et les ONG et lui permet de construire une école : un moyen de lutter contre ces pratiques inacceptables. Celle que les enfants de son école appellent Mukhtar Mai (grande sœur respectée) devient un symbole national et international de la lutte contre les violences faites aux femmes. Biographie de l'auteur Mukhtar Mai a été élue femme de l'année aux Etats-Unis en 2004 et a reçu un prix du Comité international des droits de l'homme.
Echapper aux manipulateurs : Les solutions existent !
Echapper aux manipulateurs : Les solutions existent !
La manipulation mentale fait peur et fascine à la fois ! Elle est de plus en plus présente dans la vie quotidienne : chantage affectif familial, jeux de pouvoir au travail, domination individuelle dans le couple, forte influence d'un ami... Il existe une catégorie d'individus nuisibles et destructeurs dont le but reste le même à travers les siècles : satisfaire leurs priorités à nos dépens. Leurs techniques - simples et sophistiquées à la fois - sont d'une redoutable efficacité. Ainsi, de nombreuses personnes vivent une relation d'emprise ou de harcèlement sans même le savoir. Elles sont angoissées, stressées, désorientées, parce qu'un manipulateur dans leur entourage, tel un vampire, les vide de leur énergie. C'est pour ces victimes d'emprise et de manipulation au quotidien que j'ai écrit ce livre. Biographie de l'auteur Christel Petitcollin est psychothérapeute, conférencière et écrivain. Passionnée de relations humaines, elle traite depuis plus de 15 années la manipulation sous toutes ses formes relationnelles.
Fibromyalgie : une souffrance en pleine lumière / titre 2 : le journal d'une fibromyalgique
Fibromyalgie : une souffrance en pleine lumière / titre 2 : le journal d'une fibromyalgique
Le livre à 18€ frais de port inclus, permet de rendre abordable au plus grand nombre, mon vécu sur un an et toutes les démarches que j’ai entreprises pour tenter de m’en sortir et ne pas sombrer dans le suicide. Mon souhait de partager mon vécu en faisant paraître le journal que j’ai tenu alors qu’il était le seul à pouvoir emmagasiner « l’invivable », l’impensable doit permettre aux fibromyalgiques de mettre des mots sur leurs maux. Il s’agit aussi que les personnes bien portantes puissent appréhender, à travers cet écrit, ce que le fibromyalgique endure au quotidien… Afin que la vision des autres sur cette maladie change ; afin que l’Etat prenne le pourcentage de personnes atteintes au sérieux et décide d’une réelle reconnaissance de la maladie ; afin que les spécialistes en neurologie, rhumatologie (…) travaillent ensemble pour que la vie du fibromyalgique devienne plus vivable !
Inceste
Inceste
Présentation de l'éditeur " Une petite fille nichée dans mon cœur s'est mise à me parler, à me pleurer sa douleur, à me narrer sa terreur. A me dire des choses terribles. Je l'entendais parler à travers ma bouche mais les mots qui en sortaient étaient trop lourds, trop graves, trop impensables. " Lorsqu'elle accouche de son premier enfant, Virginie découvre qu'elle ne peut supporter de voir ce père aimé et redouté s'approcher du nourrisson, et qu'elle-même se refuse à certains gestes, pourtant anodins. Pour en finir avec sa souffrance, elle décide d'en remonter le fil, aidée de la psychanalyse et de la prière. Elle part à la rencontre d'une petite fille cachée au tréfonds de son âme, qui lui révèle le terrible secret. Un secret auquel elle ne peut croire. A vingt-huit ans, Virginie a rompu avec Jeff, son père, comme elle aurait rompu avec un amant. Biographie de l'auteur Diplômée en gestion et communication et journaliste dans un grand quotidien national, Virginie Talmont est aujourd'hui mariée et mère de deux enfants. Ce livre est publié sous pseudonyme.
J'ai dix ans, ma vie est un cauchemar
J'ai dix ans, ma vie est un cauchemar
" Erreur de casting ", abandonné par son père à la naissance, Christian Faison subira les humiliations maternelles toute son enfance... Quand sa mère rencontre enfin un homme, celui-ci se révèle être un tortionnaire. Pendant plusieurs années, il maltraite Christian et sa maman. Jusqu'à leur fuite. Le petit garçon découvre alors le monde de la nuit, ses dangers et sa liberté. Quelques rares personnes, touchées par son intelligence et ses qualités humaines, lui ouvriront d'autres horizons. Sans haine mais avec une détermination sans faille, il décide seul de se réinsérer dans la société. Dans la lignée de Tim Guénard, Christian Faison nous offre un récit dramatique et émouvant, un merveilleux message d'espoir. Biographie de l'auteur Marié et père de deux enfants, il est inspecteur d'assurances à Nîmes. J'ai dix ans, ma vie est un cauchemar est son premier livre.
J'ai menti
J'ai menti
Présentation de l'éditeur Je m'appelle Virginie Madeira, j'ai 22 ans et je suis étudiante. Quand j'avais 14 ans, j'ai dit à une camarade de classe que mon père avait " abusé " de moi. Ce n'était pas vrai. Ce livre raconte comment, à l'école, au commissariat, au Palais de justice, au foyer de l'enfance, dans ma famille d'accueil, personne n'a pensé que ce n'était qu'un mensonge. Mon père a été condamné à douze ans de prison. Je voudrais aujourd'hui que tout le monde sache la vérité : mon père est innocent. Biographie de l'auteur Virginie Madeira étudie pour devenir professeur des écoles. Brigitte Vital-Durand est journaliste à Libération depuis 1991. Elle est l'auteur de Femmes criminelles, en collaboration avec Anne-Sophie Martin, et de Domaine privé.
J'ai toujours dit qu'il recommencerait
J'ai toujours dit qu'il recommencerait
Quand elle a parlé de son viol, on l a vite oubliée. Maintenant qu une femme est morte, elle doit être entendue. « Je m appelle Morgane Vallée, j ai 22 ans. Je ne suis pas juge, je ne suis pas ministre, je n ai aucun pouvoir. Sauf celui de parler. De parler du meurtre de cette femme, tristement connue comme la « joggeuse de Fontainebleau », assassinée en septembre dernier dans les bois de Milly-la-Forêt. Je suis la seule qui puisse raconter ce qui, sans doute, s est passé ce jour-là car, quand j avais 13 ans, j ai été enlevée et violée, au même endroit, par le même monstre, selon les propres aveux de mon bourreau. En mémoire de cette femme qui s est tue à jamais, pour toutes les filles et femmes violées qui n osent pas, pour toutes les massacrées discrètes qui ont honte, qui ont peur, comptez sur moi pour l ouvrir. L injustice ne reculera que si on la dénonce. J y crois. » L'année où Morgane a été violée, 50 000 femmes ont subi le même drame, qui a détruit leur vie, piétiné leur avenir. On le sait, certains des massacreurs recommencent. Pour lutter contre cette injustice, pour empêcher les criminels de nuire à nouveau, Morgane Vallée a le courage de témoigner. Elle raconte l enfer qu elle a vécu et son combat pour que les victimes soient entendues, pour que la justice soit plus efficace. Aujourd hui, à force de volonté, elle a trouvé un équilibre et vit comme une jeune fille de son âge. Un témoignage poignant et nécessaire
J'avais douze ans
J'avais douze ans
Un récit tragique, terriblement dur à lire, car on imagine (sans doute mal, sans doute pas assez) l'horreur qu'a dû subir une jeune fille pendant toute son adolescence. Un livre qui dit aux victimes d'inceste qu'elles ne sont pas seules, qui le dit si bien. On se demande comment la narratrice a pu supporter ce premier viol, et plus les choses deviennent lourdes à porter, glauques, perverses du côté du père, plus on se demande comment elle tient le coup malgré tout. Un témoignage qui sensibilise, forcément, quand il n'arrache pas des larmes tout au long de sa lecture.
L'aide aux femmes victimes de viol
L'aide aux femmes victimes de viol
Dénoncer les violences sexuelles à l'encontre des femmes et venir en aide à celles qui en ont été victimes sont les objectifs que partagent un groupe de femmes et d'hommes, différents par leur profession, leur origine ou leurs engagements, mais tous sensibilisés par les violences envers les femmes. Il leur a semblé nécessaire de produire un document présentant l'état actuel de leurs réflexions, de leurs recherches, de leurs initiatives pour mieux répondre aux besoins des femmes victimes de viol. Ce livre est le produit de leur coopération. Il ne s'agit pas d'un ouvrage universitaire, ni d'une production littéraire, ce livre est le reflet de leurs convictions et de leur effort pour mettre à disposition de celles et ceux qui cherchent à venir en aide aux victimes de viol, les éléments qui sont aujourd'hui disponibles. Il est destiné à tous les professionnels de l'accompagnement psychologique mais aussi à toutes les femmes et à tous les hommes qui sont aujourd'hui conscients de la nécessité d'une prise de conscience collective des traumatismes sexuels. Biographie de l'auteur Catherine Morbois est la Déléguée régionale aux Droits des Femmes et à l'Égalité d'Ile-de-France ; Marie-France Casalis est conseillère technique à la Délégation régionale aux Droits des Femmes et à l'Égalité d'Ile-de-France. Elles ont été assistées par les membres du groupe de travail "Soutien et aide psychologiques pour répondre aux besoins des femmes victimes de viols et autres agressions sexuelles": Marie-France Emond, philosophe et psychanalyste, Annie Guilberteau, directrice du réseau national des Centres d'Information et de Documentation des Femmes et des Familles, Simone Iff, Psychologue, Bernard Lempert, psychothérapeute, Gérard Lopez, psychiatre, fondateur-directeur du Centre de psychothérapie des victimes de Paris, Emmanuelle Piet, médecin, présidente du collectif féministe contre le viol, Suzy Rojtmann, psychologue.
L'Ange bleu : Pédophilie : prévenir pour protéger [Broché]
L'Ange bleu : Pédophilie : prévenir pour protéger [Broché]
Depuis l'affaire Dutroux, la pédophilie est partout. Un tabou a été levé, nous dit-on, les langues se sont déliées, et l'on parle - beaucoup. Mais en parle-t-on bien ? De 6 à 14 ans, Latifa Bennari a été victime d'agressions sexuelles répétées d'une extrême violence. Au lieu de la détruire, cette expérience malheureuse est devenue source d'énergie, alimentant sa volonté d'aider les victimes de maltraitance sexuelle mais aussi de préserver les enfants de ce fléau. Pour agir efficacement, il faut commencer par comprendre. Qu'est-ce que la pédophilie ? Qui sont les pédophiles ? Pourquoi et comment le devient-on ? Peut-on prévenir l'apparition de ces attirances ? Ou du moins aider à les faire évoluer ? Loin des théories préconçues, en prise directe avec la réalité, Latifa Bennari s'est efforcée de trouver des réponses à ces questions : en apportant aide et écoute à des centaines de victimes au fil des ans : en allant à la rencontre de plusieurs dizaines de délinquants sexuels. Reflet de ses méthodes, ce livre est d'abord un recueil de témoignages à celui de l'auteur succèdent ceux d'autres victimes, puis de pédophiles abstinents et de détenus ainsi que ceux de personnes victimes de dérives dans la lutte contre la pédophilie. Mais l'auteur a voulu en même temps expliquer et conceptualiser son approche. Au-delà du grand public, cet ouvrage devrait intéresser particulièrement les professionnels concernés par les problématiques de la maltraitance sexuelle sur enfants en apportant des réponses à leurs questions. Biographie de l'auteur Installée en France depuis 1976, Latifa Bennari est mère de deux enfants. En 1998, elle fonde l'Ange Bleu, Association nationale d'information et de prévention concernant la pédophilie afin d'étendre l'action qu'elle avait menée jusque-là seule, à titre personnel : http://www.ange-bleu.com.
L'Enfant dans le placard
L'Enfant dans le placard
Présentation de l'éditeur " Immobile, aveugle, sourde, muette, mais si présente partout. La Peur intense, gluante, tapie comme un animal malfaisant. La Peur noire. Champignon. Serpent. Vénéneuse. Venimeuse. Petit Jean est recroquevillé, mouche dans la toile, attendant que son cœur s'arrête de battre. " Enfermé dans le noir parce que Petit Jean a fait pipi au lit. Un papa qui n'est pas son papa et qui hurle. Maman a cédé, a puni. Une heure dans le fond du placard, dans le noir, dans la peur. Une heure qui va durer des jours, des semaines, puis des mois. Dans le silence et l'effroi. Avec sobriété, Othilie Bailly raconte l'horreur vécue par cet enfant nié jour après jour, jusqu'à l'extrême limite, jusqu'à l'extrême douleur, mais aussi jusqu'à la délivrance, parce qu'il y a quand même encore quelqu'un pour l'aimer. Biographie de l'auteur Psychologue et écrivain, elle est l'auteur de nombreux ouvrages traduits dans plusieurs langues. L'enfant dans le placard est un best-seller depuis sa parution.
L'Enfant derrière la porte
L'Enfant derrière la porte
Présentation de l'éditeur Août 1982. Vêtu d'un anorak et d'un bonnet de laine, David, douze ans, raconte son calvaire à des policiers de la banlieue parisienne. Depuis l'âge de quatre ans, il a vécu enfermé dans la salle de bains de la maison de ses parents, enchaîné au pied d'un lit, puis cloîtré dans un placard. Pendant ces longues années, sa mère l'a ignoré, battu, brûlé. Ce jour d'été, elle a oublié de refermer la porte et l'enfant s'est évadé.C'est auprès de Tony Lainé, psychiatre aujourd'hui disparu, que David s'appliquera à extirper sa haine, « à comprendre, à renouer les fils rompus de son histoire, à rétablir des vérités nécessaires à sa propre construction d'être humain ».Lorsque a lieu le procès, terrifié, il ne dit rien mais écrit au garde des Sceaux pour demander une mesure de grâce en faveur de sa mère, qui sera libérée au bout d'un an.C'est ce chemin de solitude et de souffrance, mais aussi de retour vers la vie, que David nous relate dans L'Enfant derrière la porte. Un livre qui nous parle aussi d'espoir, de courage et de tendresse, et reste, plus de vingt ans après les événements, un témoignage d'actualité.Préface de Tony Lainé.
L'enfant qui ne parlait pas
L'enfant qui ne parlait pas
Ce livre concerne la relation thérapeutique qui va s'installer entre une petite fille plongée dans son mutisme et une nouvelle psychologue arrivant dans une structure d'aide aux enfants en difficultés. A force de patience, Jade va prendre confiance et va pouvoir dénouer une situation bien compliquée pour une petite fille de 6 ans. La lecture est très agréable, on est très vite aspiré par l'intrigue, on a envie d'en savoir plus, voir d'aider jade à sortir de son silence. C'est un livre qu'on ne lâche pas facilement et c'est bien un signe de qualité. Seule petite ombre au tableau, la fin qui n'est pas assez développez et qui m'a laissé un peu sur ma faim. Le problème avec ces petits personnages, c'est qu'on s'attache vite et à partir du moment où la dernière page est tournée, on est triste de ne plus pouvoir connaître leur évolution.
L'Enfant qui se laissait mourir
L'Enfant qui se laissait mourir
Quatrième de couverture «Je ne veux pas manger, je ne veux pas me lever. Je veux rester dans mon lit, dans mon sommeil. Mamie me torture avec ses "il faut" Je ne veux pas sortir de ma chambre. C'est Po qui l'a faite pour moi. Je veux y rester.» Alice a quinze ans. Elle est anorexique et semble désormais aussi déterminée à se détruire qu'elle l'était à croquer la vie. À la source, un drame intime : la découverte d'un secret que son père adoré cachait au fond d'un tiroir. Un jour maudit où, presque par hasard, Alice trouve une lettre explicite que sa mère avait écrite après avoir quitté le foyer familial. Plongée en plein chaos, c'est toute sa vie qui bascule alors. Et le destin s'en mêle davantage en frappant ceux qui l'entourent. Pour elle, plus rien ne sera jamais comme avant.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site