J'avais douze ans

Un récit tragique, terriblement dur à lire, car on imagine (sans doute mal, sans doute pas assez) l'horreur qu'a dû subir une jeune fille pendant toute son adolescence. Un livre qui dit aux victimes d'inceste qu'elles ne sont pas seules, qui le dit si bien. On se demande comment la narratrice a pu supporter ce premier viol, et plus les choses deviennent lourdes à porter, glauques, perverses du côté du père, plus on se demande comment elle tient le coup malgré tout. Un témoignage qui sensibilise, forcément, quand il n'arrache pas des larmes tout au long de sa lecture.

prévention Information Lecture conséquences

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site