Ceux qui commettent des abus sexuels sur les enfants?

L'abus sexuel se produit dans tous les milieux sociaux, dans toutes les religions et dans toutes les cultures. L’abus sexuel n’a pas de frontière, il et est international. Les auteurs sont presque toujours des hommes.

Les auteurs femmes représentent un à trois pour cent de tous les abuseurs.  Leurs victimes sont généralement des enfants de la famille, les garçons aussi souvent que les filles.  Entre la moitié et les trois quarts de ces femmes commettent les abus sous la pression de leur partenaire.

Dans 80 à 95 pour cent des cas, l’auteur est connu par l'enfant.  L'inconnu surgissant des buissons est rare.  Les enfants sont généralement dépendants de l'auteur ou ont confiance en lui. Il peut s’agir d’un père, d’un frère, d’un oncle, d’un ami de la mère/une tante, d’un ami de la famille, d’un voisin, d’un professeur ou d’un entraineur de sport.

Les filles semblent être abusées le plus souvent par les membres de la famille tandis que les garçons le sont souvent par des hommes en dehors du cercle des proches.  Les auteurs d'abus sexuels sur les enfants sont appelés pédophiles.  Dans le groupe des pédophiles on trouve trois types distincts qui sont significativement différents les uns des autres:

Groupe I :

Ce sont des hommes adultes qui sont exclusivement attirés sexuellement par les garçons (parfois filles) qui n'ont pas encore atteint la puberté.  Ils ont des fantasmes sexuels récurrents excitants et un intense désir sexuel pour les enfants.

Il ya des pédophiles qui n'expriment pas leur orientation sexuelle.  Ils n'ont pas de contact sexuel avec des enfants.

Outre leur orientation sexuelle particulière, ces hommes ont généralement une préférence pour le monde des enfants : ils préfèrent discuter avec les enfants qu’avec les adultes (perçus comme menaçants).  Ils préfèrent être l’adulte/enfant parmi les enfants.

La pédophilie est considérée comme une orientation sexuelle douteuse et débute généralement à l'adolescence.  A propos de la cause rien n’est certain.  Les pédophiles utilisent leurs pouvoirs pour convaincre les enfants à avoir des relations sexuelles avec eux. Essentiellement, il suffit de les manipuler suite à des relations de longue date.  Ils trouvent que « faire l’amour » avec des enfants devrait être possible et donc ils ne se sentent pas coupables.

Ils recueillent souvent des images pornographiques, parfois ils le font pour leur propre usage.  La relation avec l'enfant se termine à l'adolescence, les caractéristiques sexuelles qui se développent le rendent peu attrayant pour le pédophile. 

Groupe II :

Des hommes (parfois des femmes) qui, bien que ils aient une préférence sexuelle pour un partenaire adulte, abusent  d’enfants (parfois leurs propres enfants) ou des jeunes dépendants de façon temporaires, suite à des événements majeurs dans leur vie.

Leur vie est déséquilibrée, car ils ont, perdu un partenaire, vécu des problèmes conjugaux ou ont été licenciés.  Des situations stressantes auxquels ils ne peuvent pas faire face.  L’abus sexuel est une compensation.  Ils sont rarement reconnus coupables d'infractions sexuelles.

Leurs victimes sont des filles et des garçons.  Les auteurs sont souvent le père, les frères, des oncles ou encore des hommes qui par leur profession entrent souvent en contact avec des enfants.  Ils manipulent la victime (voir ci-dessous) et attendent les occasions appropriées pour commettre les abus.

Parfois, ces abus durent des années.  Ensuite, les agresseurs ont honte et se sentent coupables.  Les abus sexuels sont parfois liés conjointement avec d'autres violences domestiques: la violence conjugale et la négligence des enfants.

Groupe III :

Ce sont des hommes qui sont incapables d’avoir des relations amoureuses (durables), ne peuvent sympathiser avec les sentiments des autres et sont souvent sans scrupules.  Ils ont souvent été déjà condamnés pour des infractions sexuelles contre des femmes et autres crimes.  Souvent, ils expriment leur colère ou la vengeance de la société sur une femme qui les a quittés, ou toutes les femmes.

Ils n'ont pas de préférence sexuelle pour les enfants, mais en abusent car ils sont des proies faciles.  Ils cherchent une victime inconnue, en abusent habituellement une fois et utilisent souvent la violence en cas de résistance.  Les psychopathes, les auteurs les plus extrêmes, sont capables de cruauté grave ou de tuer l'enfant.

L'indignation publique par rapport aux auteurs d'abus sexuels est principalement formée par un certain nombre de cas d'abus graves et/ou meurtres d'enfants commis par ces délinquants.  Ce type de délinquant est heureusement rare.

Les agresseurs

  • 98 % des agresseurs sexuels sont des hommes
  • 19 % d'entre eux sont âgés de moins de 18 ans
  • 70 à 85 % des agresseurs sont connus de la victime
  • 72 % des agresseurs sont des personnes de la famille
  • 74 % de la population croit que les agresseurs sont des inconnus.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site